Microsoft : Marre !

C'était pourtant une belle entreprise ...

(édité le 3 mai 2008)

Bon ça recommence, ma relation amour-haine avec Microsoft est à nouveau dans la zone rouge et cette fois je crois que l'aiguille du manomètre a pété !

La lettre


En décembre 2006, mon amie Chris a lancé une lettre ouverte de protestation à l'encontre de Microsoft au sujet de FSX. Après quelques semaines, plus de huit cent personnes l'avaient virtuellement signée sur son site.

C'est ainsi qu'au début janvier, la lettre imprimée a été postée avec accusé de réception à l'intention de la direction de Microsoft France. Cette lettre, qui n'était pas insultante ni impolie, posait un certain nombre de questions sur l'avenir proche de FSX (quasi-inutilisable pour beaucoup à l'époque) et relevait un certain nombre de frustrations de la part de clients l'ayant acheté.
  • L'accusé de réception de la poste ? Il est parvenu à mon amie le surlendemain et certifie que la missive est arrivée à destination.
  • La réponse de Microsoft ? On l'attend toujours

Je passe sous silence ...

une foule d'incidents, désagréments, de manque d'informations, d'informations contredites par la suite, de promesses que j'estime non tenues, de DX10, de "pas DX10 mais preview", de matériel acheté pour rien, de manières que je ressens comme policières, de "service-packs" qui ressemblent plus à des "SURPRISE-PACKS" dans lesquels bonnes et mauvaises surprises s'équilibrent, etc, etc, etc, la liste est si longue qu'elle me fatigue moi-même.

La dernière surprise en date est le non fonctionnement de compléments pour FS2004 après installation du SP2, alors que déjà avant la sortie de FSX, Microsoft nous assurait que la plupart des compléments pour FS2004 fonctionneraient dans FSX. Encore une promesse volontairement oubliée. Ça fâche, ça lasse.

Je ne comprends plus la politique commerciale de Microsoft

dans laquelle j'ai l'impression que les préoccupations du client n'ont plus de place. J'ai le sentiment que pour Microsoft un client se résume strictement à son pouvoir d'achat. Point-trait. Mauvais calcul ...

C'était une belle entreprise, mais elle s'est apparemment attachée à rompre la confiance que j'avais en elle et à me faire comprendre que seule ma fonction "carte de crédit" avait du sens pour elle. Je ne me sens pas seul dans ce cas ...

Voilà donc une entreprise de plus qui consacre beaucoup plus d'énergie à satisfaire ses actionnaires que ses clients. Ce n'est pas bon, c'est une vision à très court terme ...

Alors ?

Alors c'est simple, de fervent admirateur et incitateur pro-Microsoft, je suis devenu un anti.

Dès lors, je prie ceux que j'ai peut-être par le passé convaincu de choisir Microsoft et Flight Simulator, de bien vouloir accepter mes plus plates excuses. Je les ai sans doute fourvoyés. J'ai la très nette impression de les avoir mis dans les pattes d'une entreprise qui ne les méritait pas.

Pour ma part, je désengage progressivement l'entreprise qui m'emploie de Microsoft partout où cela est possible (en faveur de Linux, Open Office, FireFox, etc) et je prends personnellement une nouvelle voie en direction de X-Plane et Linux (ou Mac). Je poursuis mes vols avec FSX qui me convient très bien (et c'est là le paradoxe).

Je suis très content de FSX ... mais après y avoir investi considérablement en prises de têtes et en matériel pour le faire tourner correctement. Je ne veux plus renouveler cette expérience avec une entreprise qui me donne l'impression de me mépriser.

J'ai donc acheté, mais malheureusement le monde de ce côté n'est pas rose non plus ...

Pour tout dire, mon expérience X-Plane v9 est un échec. Pas facile de s'évader de Microsoft ...

Je suis donc revenu à FSX qui représente tout de même un énorme progrès par rapport à FS9 si l'on y ajoute au moins le "service pack 1", voire le 2.

Jacky Brouze
Mai 2008

Contributions (qui n'engagent que leurs auteurs)

Pour pouvoir déposer ta contribution, identifies-toi
© 2006-2014 Jacky Brouze, imprimé le 19.10.18 à 15:29 à partir de http://www.brouze.ch/Billets/Microsoft.php